• Birgit Munsch

Froid et grisaille, les abeilles se portent mal

De retour au rucher, nous avons un temps froid et très pluvieux, les abeilles se portent mal avec cet hiver rude et ce printemps pluvieux. D’or et déjà nous savons que cette année n’auras rien à voir avec celle de 2020 et si nous arrivons à sauver le cheptel c’est bien. Il fait mauvais et pour avoir plus de chaleur y/compris humaine je dors chez Julien Munsch. Nous passons nos soirées au coin du poêle entre amies en partageant un bon repas.