« Identité/clé » est né d'une réflexion sur notre approche des autres et nos préjugés, car il existe selon moi qu’une seule (identitée), celle de la personne rencontrée.

J’ai choisi de faire le portrait d’une personne en même temps que celui de son trousseau de clé, parce que le trousseau de clé est a la fois impersonnel imposé et en même temps chargé d’affect par les petites choses que l’on y rajoute. C'est aussi un symbole fort, elles donnent le droit de posséder, d’agir et d’exister. La clé désigne également ce qui permet de comprendre, d’interpréter : «la clé du problème», «la clé du mystère», pour découvrir une vérité cachée.

 

Ce travail touche l'identité, dans le sens littéral du dictionnaire : « caractère de ce qui est identique et données qui déterminent chaque personne et qui permettent de la différencier des autres ».